C’est quoi cette carte ?

« Mon Grandparis » est une carte sensible des lieux du Grand Paris faite par ses habitants, développée par l’Atelier International du Grand Paris et Paris Métropole.

Elle vient en appui du processus institutionnel de la création de la Métropole du Grand Paris. Cette nouvelle collectivité territoriale réunit maintenant, après plus d’une décennie de travail, Paris et ses proches banlieues.

Cette carte est fabriquée de manière participative et collective par ses habitants. Sa vocation est de rendre compte de la multitude des récits qui fondent le Grand Paris et des projets qui vont façonner son devenir.

En inventoriant et qualifiant les lieux du Grand Paris, la carte œuvrera pour l’émergence d’une reconnaissance des lieux et une mise en valeur de ses habitants. Ainsi, chacun pourra s’exprimer sur ses lieux de vie, et en ricochet ces lieux – donc l’acte même de les habiter – seront rendus visibles comme parties indissociables de la métropole.

Au sein d’une démarche visant la solidarité et l’inclusion urbaine, il s’agit de donner un sens à cette notion du « Grand Paris », encore très abstraite pour un très grand nombre. En matérialisant l’assemblage des lieux qui la compose, la carte amorcera les prémices d’une identité métropolitaine inédite, porteuse d’une appartenance commune.

Une cartographie sensible et participative

Tous les habitants de la métropole sont invités à renseigner puis fabriquer la carte ensemble, en exprimant leurs perceptions et leurs connaissances, en mobilisant leurs ressentis et leurs expériences, en valorisant leur expertise née de la pratique quotidienne de leurs lieux de vie. Ainsi « Mon Grandparis » permet de dépasser la représentation cartographique technique de la métropole par une appréhension sensible du territoire.

Dans cette carte participative, la créativité et l’intelligence collective engendrées pèseront bien davantage que la somme des contributions individuelles. Cette mise en commun doit permettre à chaque habitant la capacité de devenir acteur-contributeur à son destin métropolitain partagé.

De cette manière, à l’instar de « Wikipédia », la carte constituera une encyclopédie à la fois experte et sensible du Grand Paris, écrite par ses habitants.

Médiatiser le territoire comme réseau social

Chaque participant (qui peut être habitant ou acteur professionnel) est invité à placer ses lieux sur la carte, figurés par des images et des textes, et les autres participants sont invités à y contribuer. S’engage alors une « conversation » à plusieurs où toutes ces informations s’engrangent dans un « blog du lieu », qui alimente en même temps la représentation graphique de ce lieu sur la carte. Enfin, les participants ont la possibilité de rédiger de façon collaborative des présentations, que nous appelons des récits de lieu.

Nous voyons la carte comme une sorte de « Placebook », dans le sens où tous les lieux, renseignés par les habitants, deviennent, à l’instar de Facebook, des membres de la carte. De cette manière la carte se constitue en réseau social territorialisé, espace de réflexion fonctionnant en miroir à l’expérience in situ de la réalité des territoires métropolitains, et au projet concret du Grand Paris en gestation.

Chaque participant dispose, enfin, de son propre « journal des lieux » montrant sa pratique individuelle du territoire métropolitain, entre ses lieux du quotidien et son emprise plus large sur l’espace étendu du Grand Paris.

De lieu en lieu, la carte permettra de rendre visible et de rassembler le puzzle composant la multitude des espaces du Grand Paris, véritable matrice de l’agglomération et bien commun partagé par tous ses habitants.